Louvain, Belgique « Les résidents apprécient le Glutton® car ils peuvent à peine l’entendre quand ils le croisent. »

M. STROOBANTS

Danny STROOBANTS - City Cleansing Manager de Louvain, Belgique

Carte d’identité :

QUELQUES CHIFFRES

  • 100.000 habitants
  • 50.000 étudiants de hautes écoles et universités
  • 155 nationalités
  • 182 restaurants & 240 bars

Élue deuxième ville la plus propre en Flandre !

    L'interview

    Quelques mots à propos de votre département ?

    Toutes sections confondues, nous comptons 130 collaborateurs. Nous collectons les déchets ménagers de Louvain, du centre-ville et de tout l’arrondissement. Pour préserver la propreté urbaine, nos balayeurs aspirent près de 140 tonnes de déchets avec le Glutton®. Cela représente une quantité importante. Pour mener à bien notre mission, nous disposons d’un garage dans le centre-ville avec une équipe d’une dizaine de techniciens. Nous assurons nous-mêmes l’entretien de la plupart des véhicules. De plus, nous nous chargeons également du déneigement et de l’épandage du sel à Louvain. Voici les grandes lignes de notre département.

    Aujourd’hui, pour le secteur de la propreté, quel est votre défi et votre objectif ?

    Louvain est une ville de plus de 100.000 habitants, auxquels s’ajoutent encore quelque 50.000 étudiants. Tout ce monde génère beaucoup de déchets. Et pourtant, Louvain est une ville très propre. Tous les deux ans, un bureau d’enquête neutre interroge les habitants. Les enquêteurs se rendent aussi sur place. Je suis là depuis quinze ans et nous avons successivement été élus la troisième, la quatrième et actuellement la deuxième ville la plus propre de Flandre. Nous obtenons également un très bon score du point de vue de la satisfaction des habitants. Mon objectif est de maintenir l’image de Louvain en tant que ville propre dans l’esprit des gens. L’administration met à notre disposition de nombreux moyens : du personnel ainsi qu’un budget pour acheter du matériel. En collaboration avec les chefs de travaux et d’équipes, il m’incombe de veiller à ce que nos collaborateurs disposent d’un matériel correct pour effectuer leurs tâches au mieux. Être reconnu par des personnes extérieures comme la deuxième ville la plus propre, c’est évidemment très chouette, mais cela nous incite également à poursuivre sur notre lancée. Et, pour le moment, nous y parvenons plutôt bien. Nous avons lancé un service de balayeurs en 1996. Depuis cette année-là, le nombre de personnes qui travaillent pour le service de propreté de la ville n’a fait qu’augmenter. Aujourd’hui, le département de propreté urbaine constitue la section la plus importante de notre service. Cela nous permet de bien entretenir Louvain et d’avoir obtenu le titre de la deuxième ville la plus propre de Flandre.

    Quand avez-vous découvert le Glutton® ?

    J’ai fait la connaissance du Glutton® en 2001 et, en 2002, nous avons acheté notre premier Glutton®. A l’époque, c’était un investissement important et nous étions exigeants quant aux résultats réellement obtenus grâce à la machine. En l’utilisant, nous avons vite constaté qu’il était d’une aide précieuse. Et comment ? Les secteurs dont nos balayeurs pouvaient se charger par jour ainsi que le nombre des rues n’ont fait qu’augmenter. Nous avons pu étendre nos entretiens aux grands axes routiers et au ring autour de Louvain. Nous avons donc pu élargir notre zone de travail tout en gardant le même nombre de travailleurs. Par conséquent, après cette expérience si positive, nous avons décidé d’acheter un nouveau Glutton® tous les deux ans, puis deux nouveaux Glutton® tous les ans. Initialement, nous travaillions avec 24 balayeurs dont 8 travaillaient avec le Glutton® et 16 avec un charriot. Aujourd’hui, c’est 50:50. C’est une bonne proportion : 12 personnes avec un Glutton® et 12 personnes avec un charriot. Actuellement, nous avons 14 Glutton® en service, de telle sorte que même si l’une ou l’autre machine nécessite un entretien, 12 d’entre elles peuvent toujours circuler.

    Que dire à propos de votre première machine électrique ?

    Nous avons acheté notre première machine électrique en 2009. Il s’agissait d’une transition importante. Le Glutton® électrique constitue à plusieurs niveaux une très nette évolution par rapport au Glutton® thermique. L’entretien est devenu beaucoup plus facile. Les coûts associés à l’entretien ont donc diminué. Il en va de même pour la nuisance sonore. Et cela est favorable, tant à l’utilisateur qu’à l’environnement. En effet, nos collaborateurs travaillent aussi le samedi et le dimanche. Ils commencent à six heures du matin. Auparavant, à cause du moteur thermique, nous recevions beaucoup de plaintes pour nuisance sonore. Désormais, grâce au moteur électrique, les gens peuvent profiter d’une grasse matinée. Le Glutton® électrique constitue donc une sérieuse amélioration pour nous. Cette année, nous remplacerons les deux dernières machines à moteur thermique et nous aurons donc 14 Glutton® électriques.

    D’après vous, Glutton® est-il une bonne solution pour les utilisateurs et pour les habitants de la ville ?

    Outre le fait qu’avec un Glutton® vous pouvez vous occuper de plusieurs rues le même jour, il a aussi l’avantage d’être silencieux, tant pour l’utilisateur que pour les habitants. De plus et contrairement aux anciens modèles, le Glutton® ne dégage aucune fumée. Ce qui est favorable à l’environnement, à l’utilisateur et aux riverains. Les riverains apprécient le Glutton® électrique parce qu’ils ne l’entendent plus passer. Ces derniers ne considèrent pas le Glutton® comme un aspirateur de déchets urbains, mais bien comme un simple aspirateur grand format. Ils apprécient aussi qu’il aspire tout, même la poussière. Ce n’est pas son but principal, mais avec le Glutton®, c’est « tout en un ». Le Glutton® présente également un autre avantage non négligeable pour Louvain. Notre ville compte en effet encore plusieurs trottoirs et petites rues en mosaïques ou en pavé. Si des mégots de cigarettes se coincent dans les joints, il est très difficile de les retirer avec un balai ou avec une pince à déchets. Alors que le Glutton® les aspire tout simplement. C’est donc un avantage direct pour l’utilisateur. Par ailleurs, quand nos travailleurs se baladent avec un simple charriot, ils ne sont pas perçus de la même manière que lorsqu’ils utilisent un Glutton®. L’usage de la machine améliore nettement leur image et ce n’est pas à négliger. Ils se sentent mieux quand ils sont équipés d’un Glutton® plutôt que d’un charriot.